Après la chouette, les abeilles

Nous vous l’avons annoncé, samedi 25/10 (festivités débutant à 13h45 devant la mairie), nous recevons une chouette en cadeau de la part de la LPO.

Mais ce n’est pas le seul combat pour la nature que le maire Henri Jurquet semble vouloir mener.

Conscient du problème que pose la disparition des abeilles, victimes des pesticides et des frelons asiatiques, le maire compte mobiliser. Lisez plutôt :

Abeilles

La question qui se pose aujourd’hui, dans le cadre de l’engagement de la Communauté de Communes du Clermontais pour le développement durable (Agenda 21), c’est : y aura-t’il un jour un travail de fond effectivement mené au niveau des communes pour un plus grand respect de la nature ?

A l’heure où certains de brignacois réclament l’abattage d’arbres, combien sont prêts à les sauver ou les planter ? On fera par exemple référence aux études menées sur les bienfaits des systèmes racinaires qui limitent l’effet des pluies diluviennes qui peuvent frapper la commune. (Pour vous faire une idée sur l’importance de protéger nos arbres : http://arboquebec.com/importance)

Le sujet est vaste, polémique et complexe. Des solutions qui commencent sûrement par l’éducation de nos enfants.

Affaire à suivre…