IRRIFRANCE sauvée, un grand merci aux élus et à Henri Jurquet

Irrifrance, entreprise industrielle implantée depuis 35 ans à Paulhan, risquait le dépôt de bilan ! Une situation dramatique alors que cette entreprise de matériels d’irrigation est bénéficiaire et dispose d’un réseau de 80 distributeurs dans 60 pays.

Pourquoi en est-on arrivé à ce que les salariés se mobilisent fin octobre ?

Pour des raisons géopolitiques.

Le gros du chiffre d’affaires provient de l’export, et plus particulièrement des pays du Moyen-Orient, dont la Syrie. Or l’actionnaire majoritaire n’est apparemment pas dans les bonnes grâces de l’Etat car proche de la famille du dictateur syrien. Cela a conduit la COFACE et la banque publique d’investissement à se désolidariser de l’entreprise mettant ainsi en péril Irrifrance puisque, sans assurance, elle ne pouvait plus exporter.
La date butoir était le 17 novembre, date prévue du dépôt de bilan et de la fin pour les 120 emplois en jeu.

Face à ce désespoir, le Maire Henri JURQUET est monté au créneau, toutes affaires cessantes, il a mobilisé ses contacts jusqu’au plus hauts sommets de l’Etat.

La délégation montée à Paris a obtenu gain de cause.

photo Jurquet gare

De Gauche à droite : Le maire de Paulhan et vice-président de la CCC, Claude Valéro ; Le maire de Ceyras et Président de la CCC, Jean Claude Lacroix ; Le Sénateur et maire de Castelnau le Lez, Jean-Pierre Grand ; Le directeur général de IRRIFRANCE, Jean-Pierre Bousquet ; Le maire de Fontès et vice-président de la CCC, Olivier Brun ; Le maire de Canet et vice-président de la CCC, Claude Revel ; Le maire de Brignac et vice-président de la CCC, Henri Jurquet.

« Les employés d’Irrifrance pourront avoir un bon Noël », « les voir si heureux restera un de mes plus beaux souvenirs » voici les premières réactions de M. Jurquet.

En cette période économique tendue, c’est le soulagement qui prévaut.

Complément d’information ci-dessous :

IRRIFRANCE

Une question subsiste : peut-on continuer à détruire le tissu économique français et espérer en même temps retrouver la croissance nécessaire à notre pays ?

Notre village a besoin d’emplois, l’équipe en place s’en préoccupe et compte bien mener une action dans ce sens.

photo Jurquet immeuble

1 commentaire pour “IRRIFRANCE sauvée, un grand merci aux élus et à Henri Jurquet

  1. Pingback: Google

Comments are closed.