Les vœux 2018 du maire

Madame, monsieur,

Voici le discours du maire tel que rédigé pour la cérémonie des vœux :

« Je salue la présence des Autorités Civiles et Militaires,
Mesdames, Messieurs,
Mes chers concitoyens,
Chers Elus de la CCC,
Chers Vice-Présidents,

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je vous retrouve tous les ans. Bientôt 10 ans pour certains d’entre vous.

Pourquoi sommes-nous aussi nombreux aujourd’hui ? Parce que nous sommes simplement heureux d’être ensemble.

L’entrée dans une nouvelle année est un moment particulier où se dessinent et où s’expriment des projets et des vœux.

Pour résumer en peu de mots le cœur de l’action municipale, je dirai qu’ensemble, nous avons l’ambition de construire « pour tous ».
C’est un chemin passionnant mais difficile, vous le savez, nous évoluons dans un contexte économique général de crise sans précédent et une raréfaction des aides publiques.
Une autre contrainte forte provient de la réalité des finances communales.
Concernant la fiscalité locale, je dirai qu’elle a évolué conformément à mes engagements entre 2008 et 2017. Nous sommes une rare commune sans aucune augmentation. J’espère pouvoir continuer jusqu’à la fin de mon dernier mandat en 2020.

Notre projet politique repose sur des valeurs et des convictions qui se traduisent au quotidien par une méthode et des actions.
La méthode, un travail de fond concentré et cohérent. Mes adjoints sont investis d’une vraie délégation. Cette délégation repose sur le courage et la confiance.
J’adresse ici mes remerciements à mes adjoints et conseillers municipaux pour leur loyauté et leur engagement.

Les actions
Nous avons lancé l’étude imposée par l’Etat sur le ruissellement et nous aurons les résultats fin février.
Comme vous avez pu le constater, les réseaux plombs qui restaient dans le village ont été enfin remplacés et aux normes européennes. C’est une affaire de 30 000 €.
La tour à la station de pompage a été construite pour assurer une distribution constante et de qualité (seul l’état n’a pas tenu ses engagements car nous les élus avions compris qu’ils nous remboursaient et subventionnaient intégralement sauf que la très sympathique Sous-Préfète, lorsque les travaux ont été terminés, m’a annoncé qu’ils rembourseront seulement l’existant moins la vétusté.
Si nous n’avions pas fait cela, vous n’auriez plus d’eau à Brignac car les dernières crues ont dévasté l’ensemble de nos installations.

J’ai dû emprunter 250 000 € et nous venons de les rembourser avec la vente des terrains de La Paro. Ses terrains seront vendus en priorité par le lotisseur à des jeunes couples en primo accédant.

La départementale 128 est enfin terminée. Je dois ici remercier notre conseillère départementale Marie PASSIEUX qui se bat également avec moi pour la mise à 2 voies avec piste cyclable de la RD4, dont les travaux démarreront fin 2019 ou début 2020. Si le département respecte ses engagements contrairement aux promesses qui nous avez été faite en 2010.

Nous avons tenté d’illuminer un peu mieux notre mairie, l’Eglise, la boulangerie et un peu le village pour donner un petit air de fête, l’an prochain, nous ferons un peu plus car cela coûte cher.

Les peintures des volets de la mairie sont terminées. Il nous manque les peintures intérieures qui sont inscrites au budget 2018.

Si nous obtenons les subventions, ce que j’espère, nous installerons des abaisseurs de tensions afin de réaliser environ 30 % d’économie d’électricité sur nos consommations.

Nous avons également prévu la réfection des rues du vieux village, environ 150 000 € qui devraient bénéficier de 80 % de subvention.

Pour des raisons de sécurité, nous avons installé récemment un ralentisseur à la sortie des Catalounes vers la RD4. Malgré les râleurs, je puis vous assurer qu’il y restera car il est aux normes et je tiens personnellement à la sécurité de nos enfants face à des automobilistes irresponsables qui grillent les stops et tournent sans regarder.
Les finances de la commune.
Comme vous le savez, nous sommes une des rares communes qui n’a pas augmenté les impôts depuis 10 ans et j’espère pouvoir continuer jusqu’à la fin de mon dernier mandat dans 3 ans.
Nous gérons comme vous à la maison, on ne dépense pas plus que l’on a obtenu. C’est une méthode simple qui donne de bons résultats car aujourd’hui nous continuons simplement à rembourser les dettes de mes prédécesseurs, plus le trou qu’il y avait dans la caisse de 350 000 €.
Tout ce que j’ai réalisé depuis 10 ans avec mon conseil municipal, je l’ai financé avec nos autorités de tutelles ou les investisseurs locaux.
Seul l’emprunt de la tour à la prise d’eau m’incombe mais il est pris en charge par la communauté de communes en 2018.
Nous devons à ce jour les dettes de mes prédécesseurs environ 300 000 € (228 000 € (école) + 73 500 € (église)).

Projection fin 2017 : notre bilan est excédentaire :
Fonctionnement : + 18 000 € (+ 94 000 € de l’eau et assainissement)
Investissement : + 34 000 € (+ 78 000 € de l’eau et assainissement)

Maintenant, c’est l’heure où nous allons partager la Galette comme tous les ans dans la joie, l’harmonie et la bonne humeur. »

Il y avait foule.

 

Sur notre page Facebook, quelques photos et un direct rediffusé d’une partie de la cérémonie.

IMG_20180110_185022