Amélioration de l’habitat ancien subventions

Communiqué de la Ccc :

_20190318_085113

_20190318_085136

 

La Communauté de communes du Clermontais accompagne
la rénovation énergétique.
Un Programme dIntérêt Général départemental pour l’amélioration de l’habitat ancien est lancé par le Département de l’Hérault et notre
Communauté de communes.
Ce programme, d’une durée de 3 ans, va permettre d’aider financièrement les propriétaires privés avec l’octroi de subventions de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), du Département, et de la Communauté de communes du Clermontais, pour la réalisation de travaux significatifs d’amélioration de logements anciens, sous certaines conditions.

Les objectifs :
Lutter contre l’habitat indigne ou insalubre
Lutter contre la précarité énergétique
Améliorer l’autonomie des occupants
Lutter contre la vacance des logements, notamment dans les centres anciens
Mettre sur le marché des logements à loyers conventionnés

Propriétaires privés, des aides financières sont disponibles pour rénover vos logements anciens : renseignez-vous :

Chaque jeudi, à la CCC et sur rendez-vous, un référent de l’organisme départemental
PACT-Soliha Hérault, assurera une permanence de 9h à 17h, pour vous informer, vous conseiller techniquement et vous accompagner gratuitement dans vos démarches pour obtenir des aides financières.

 

 

Pour QUI ?
– Propriétaires occupant leur résidence principale, avec des ressources (Revenu Fiscal de Référence) ne dépassant un plafond fixé par l’Etat, en fonction de votre composition familiale
– Propriétaires bailleur louant un logement ou envisageant de louer un logement vacant et s’engageant à le louer durant 9 ans selon un loyer modéré

 

Pour QUELS LOGEMENTS ?
Logements anciens de plus de 15 ans d’âge, à destination de résidence principale (occupé ou loué, ou vacant)

 

Pour QUELS TRAVAUX ?
– Travaux d’amélioration de la performance énergétique permettant un gain minimal de 25 à 35 % d’économies d’énergie
– Travaux de remise aux normes et de rénovation de logements dégradés ou vacants
– Travaux d’adaptation au vieillissement ou au handicap

 

COMMENT FAIRE ?
Renseignez vous avant de commencer des travaux lors des permanences hebdomadaires d’information qui sera ouverte à compter du jeudi 14 mars 2019

 

Lieu : Communauté de communes du Clermontais, 20 avenue Raymond Lacombe, 34800 Clermont l’Hérault
Jour : tous les jeudis
Horaires : 9h-17h
Téléphone : 04 67 10 73 38

Ou auprès de PACT-SOLIHA Hérault
Tél. : 04 67 10 73 38
Mail : contact@soliha-herault.fr

 

 

NB !
– ne pas commencer de travaux avant le dépôt d’un dossier complet de demande d’aide financière, une visite avant travaux sera effectuée par un conseiller technique
– les travaux devront être réalisés par des professionnels : artisans ou entreprises du bâtiment
– pour les propriétaires occupant leur logement munissez-vous de votre dernier avis d’imposition pour vérifier votre éligibilité.

Pollution Ozone

Le département de l’Hérault connait un épisode de pollution à l’ozone qui se poursuivra ce weekend 4 et 5 aout.
Le département est placé en alerte pollution à l’ozone durant cette période.
Afin de limiter l’élévation du niveau de pollution, M. le préfet de l’Hérault a décidé 
pour la journée de samedi et dimanche la mise en application des mesures prévues par l’arrêté préfectoral du 4 août 2017,  pour limiter les émissions de polluants, notamment :
1 – à la maison et au travail
– reportez les travaux d’entretien et de nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peinture, vernis
– maîtrisez la température dans les bâtiments (climatisation)

2 – Déplacements
– différez si possible les déplacements pouvant l’être
– limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles par recours au co-voiturage et aux transports en commun.
– privilégiez pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo)

3 – Industriels
– reportez les émissions d’oxyde d’azote ou de composés organiques volatils à la fin de l’épisode de pollution, 
si l’arrêté préfectoral de l’établissement prévoit des dispositions particulières en cas d’épisode de pollution

Nous vous remercions de bien vouloir prendre en considération ces recommandations et veiller également à leur mise en œuvre pour ce qui concerne votre domaine de compétence

Je vous informe par ailleurs qu’un arrêté préfectoral d’abaissement de la limitation de vitesse de – 20 km/h a été pris sur le réseau autoroutier A9, A709,et A75, A750, dans le département de l’Hérault, jusqu’à la fin de l’épisode de pollution (arrêté préfectoral du 3 aout 2018).

_20180803_191028_20180803_191104

Pollution la préfecture alerte

Bonjour,

Un épisode de pollution à l’ozone est prévu ce jour sur le département de l’Hérault et se poursuivra demain vendredi 27 juillet 2018.
Afin de limiter l’élévation du niveau de pollution, M. le préfet de l’Hérault a décidé pour la journée de demain la mise en application des mesures prévues par l’arrêté préfectoral du 4 août 2017, de 6h00 à 21h00,  pour limiter les émissions de polluants, notamment :
1 – à la maison et au travail 
– reportez les travaux d’entretien et de nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peinture, vernis
– maîtrisez la température dans les bâtiments (climatisation)

2 – Déplacements
– différez si possible les déplacements pouvant l’être 
– limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles par recours au co-voiturage et aux transports en commun.
– privilégiez pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo)

3 – Industriels
– reportez les émissions d’oxyde d’azote ou de composés organiques volatils à la fin de l’épisode de pollution, si l’arrêté préfectoral de l’établissement prévoit des dispositions particulières en cas d’épisode de pollution

Nous vous remercions de bien vouloir prendre en considération ces recommandations et veiller également à leur mise en œuvre pour ce qui concerne votre domaine de compétence

Pluies cévenoles informations

Le phénomène des pluies cévenoles est bien connu chez nous.

Les nouveaux arrivants sont souvent surpris par la violence et l’intensité des pluies qui s’abattent sur nous entre octobre et décembre (période qui peut commencer en septembre, voir fin août comme l’année dernière). Il s’agit d’un phénomène naturel qui, par la rencontre de l’air chaud venu de la mer et de l’air froid des montagnes, provoque en quelques minutes ou quelques heures des précipitations records pouvant générer glissements de terrains, inondations et accidents.

explication des pluies cévenoles

Nous avons, lors du précédent mandat fait ce qui attendait depuis années : un PCS (PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE) et un DICRiM (Document Communal d’Information sur les Risques Majeurs de la commune, distribué à tous les nouveaux brignacois sur demande en mairie). Le PCS est consultable en mairie. Il prévoit comment les services doivent réagir en cas de crise et permet aux élus et employés municipaux d’être plus efficaces sur le terrain.

Suite aux drames survenus dans les Alpes Maritimes, l’Etat se préoccupe de ce phénomène et nous demande de relayer les informations suivantes.

DP pluies intenses

 

Nous attendons la consultation prévue pour faire part de nos réflexions, attentes et besoins en la matière. En attendant, nous avons droit à une jolie affiche :

Affiche état sensibilisation-inondations

 

 

 

Le Salagou suscite enfin l’intérêt

REVUE DE PRESSE :

Une annonce « fracassante » passée presque inaperçue.

Remarquez, cela fait juste quelques années que notre Maire, Henri Jurquet, et votre serviteur nous évertuons à dire que le nombrilisme n’apportera rien de bon au clermontais.

Il semblerait que le message ainsi martelé soit rentré dans les têtes. Lisez plutôt l’article du Midi Libre.

compétence nature

Le lac du Salagou va peut-être enfin rayonner à l’extérieur de nos murs et présenter une offre attractive pour des touristes qui y passeront peut-être enfin plus d’ 1,5 nuitée (moyenne officielle des nuitées de notre zone).
Qui s’est promené autour du lac s’est rendu compte : qu’en faire le tour est très compliqué ; que l’hiver, il est difficile de faire plus de 300 mètres de marche ; que faire du vélo en famille est presque impossible et ; que même les VTTistes chevronnés n’y trouvent plus forcément leur bonheur. Quelques camping-caristes, quelques marginaux, quelques véliplanchistes ou kite-surfeurs peuvent y trouver leur compte aujourd’hui. Il est effectivement grand temps de valoriser ce site tout en préservant la nature (faune et flore) ainsi que la réserve d’eau que la retenue représente. Il est temps aussi de réfléchir à des circuits touristiques pour valoriser les autres sites touristiques (ou qui devraient le devenir) remarquables.

 

Le maire s’engage pour les abeilles

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

 

Le Maire, Henri Jurquet, se mobilise pour l’environnement.

Vice président de la CCC et chargé de l’AGENDA 21 (qui vise à mener des actions pour un avenir durable dans tous les domaines de la vie quotidienne), il se bat pour que notre société soit plus respectueuse de l’environnement. Dans cette optique, il vient de signer une Requête au Parlement européen pour qu’il porte le scandale du Sulfoxaflor devant la Cour de Justice de l’Union Européenne, et fasse interdire ce pesticide tueur d’abeilles.

 

« La fin de l’abeille, c’est la fin de l’humanité » Henri Jurquet

 

Cette petite phrase vous éclaire sur le scandale en question.

Dans cette affaire, Nicolas Laarman, délégué général de Pollinis veut informer la population sur les agissements des lobbies (groupes de pression qui veulent influencer les décisions des élus lors des votes pour que ces derniers adhèrent à leurs idées, avec des pratiques plus ou moins « agressives ») :

« Le tour de force monumental des lobbies agrochimiques à Bruxelles, qui leur a permis d’outrepasser les lois européennes et faire autoriser ce pesticide nouvelle génération ! »

Laarman veut enfin parvenir à

« mobiliser les citoyens partout en Europe, et récolter leurs signatures pour mettre une pression déterminante sur le Parlement européen et l’obliger à agir immédiatement pour cesser ce scandale. »

Lisez plutôt l’appel en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

L’appel de POLLINIS

 

POLLINIS en quelques mots : Association à but non lucratif Loi 1901 qui a réuni plus de 400 000 signataires de la pétition, a été reçu au Sénat et l’Assemblée Nationale avec Laurence Abeille, députée du Val-de-Marne qui souhaite pousser la proposition de moratoire sur les pesticides tueurs d’abeilles auprès de tous les Parlementaires français. L’association a pris position à Bruxelles, auprès de la Commission et du Parlement européens pour faire réviser les procédures d’homologation des pesticides au niveau européen et veut s’attaquer aux brevets sur le vivant, derrière le réseau No patent on seeds.

Sur la toile, bien sûr, des détracteurs… mais ce qui compte c’est le retrait de ces pesticides la commune ne donnera pas d’argent pour cela mais apporte sa pierre à l’édifice. HJ

Un article de L’EXPRESS vous éclaire :

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/la-disparition-des-abeilles-annonce-t-elle-la-fin-du-monde_1068089.html

Sécheresse Hérault

Chers concitoyens,

Nous sommes entrés dans une période de sécheresse et il nous faut nous adapter pour ne pas manquer d’eau dans les jours à venir. Certaines zones du département sont déjà en alerte. Voici quelques informations utiles.

La préfecture nous informe :sècheresse niveau 1

En ces temps secs, il est demandé de limiter au maximum sa consommation d’eau.

sècheresse

Ci joint l’arrêté :

Ap_restriction_juillet 2015_publieRAA

Nous espérons que chacun fera des efforts pour limiter l’impact sur la ressource en eau. Nous ne sommes pas à l’abri d’une pénurie.

 

Colloque Agenda 21 : le maire de Brignac, Henri Jurquet, y était

Les Agendas 21 de demain – Colloque du 4 décembre 2014
Colloque national : les agendas 21 de demain

Le 4 décembre dernier, Henri Jurquet, Maire de Brignac s’est rendu à la Cité internationale universitaire  de Paris pour assister au colloque « Les Agendas 21 de demain » et intervenir en tant qu’élu et vice-président de la CCC en charge de l’Agenda 21 et impliqué dans le développement durable.

Qu’est-ce que le développement durable ?

Le développement durable est celui qui allie l’écologique, le social et l’économique. Il faut que chacun soit conscient que sans préservation de l’environnement, la vie sera très difficile sur le territoire, que sans emplois ou sans une préoccupation permanente de la qualité de vie de nos concitoyens, notre système s’effondrera. C’est ça l’enjeu du développement durable, créer et croître sans détruire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9veloppement_durable

 

Une rencontre nationale qui permettait aux acteurs locaux d’échanger et « d’explorer collectivement des solutions innovantes pour développer une économie territoriale durable, pour favoriser le bien-être et la cohésion sociale, susciter la mobilisation de tous et relever les défis de la transition écologique, grâce aux agendas 21 d’aujourd’hui et de demain. » (source : site gouvernemental du développement durable)

Les agendas 21 locaux, sont nombreux. Les propositions peuvent venir des communes des communautés de communes, des départements, des régions, de l’Etat, ce sont des démarches politiques d’abord, stratégiques ensuite et qui se traduisent pour finir par des actions sur les territoires.

Dans toute cette diversité, le problème exposé par Henri Jurquet, c’est qu’il y a des idées partout, des projets qui voient le jour mais qu’il n’y a pas d’unité. Après les remerciements à l’état, à la région et au département de l’Hérault pour leurs propositions, aides au niveau des réseaux et leur financement des actions, le maire de Brignac a proposé devant plus de 500 participants, une mutualisation des idées, des projets ainsi que des moyens à travers les intercommunalités dans un souci d’une meilleure diffusion et d’économie d’échelle.

colloque Agenda 21 Henri Jurquet

En période de crise, la proposition a été applaudie et il parait effectivement logique de reprendre les bonnes idées déjà en place au lieu de recréer à coups de milliers d’euros quelque chose qui existe déjà ailleurs. Mutualiser les réflexions (gestion de la ressource en eau et de sa qualité ; raccourcissement des déplacements ; agriculture raisonnée ; gestion durable des territoires, etc.) au sein des communautés de communes par les élus des communes en charge de ces dossiers permettrait de bénéficier de l’expertise des personnels en place dans ces structures ainsi que d’assurer le suivi des projets en faisant des économies non seulement durant l’étude mais aussi lors de leur mise en œuvre.

L’agenda 21, le mal nommé tant on ne sait pas au premier abord à quoi il fait référence, nécessite que les élus aient foi et motivation. C’est une démarche responsable sur le long terme.

Rappelons qu’aujourd’hui déjà en Chine, l’homme est obligé de polliniser à la main afin de se nourrir, ce à cause de la disparition des abeilles. Un fait pas aussi anodin qu’il n’y parait, et pas aussi distant de nous que nous voudrions bien le croire.